Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes Chroniques de nicolaïte

Écrits sous copyright

Backstage rodeo

Publié le 22 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

I'll be around.

Le 5 août à Bordeaux.

Au parc de Laseille.

Exposition Fernand Léger : le beau est partout.

Vision polychrome.

On est dans l'attente insoutenable de la prochaine exposition.

Exposition de Fernand Léger.

Et à vos côtés Elia Winsensky. Fernand Léger : la boîte à lui.

Martin Kennehen. 

Dans l'époque abstraite j'ai pensé que l'art abstrait avait un intérêt certain avec l'architecture. Un nouvel espace. Rouge bleu ou jaune. Tu changes l'esprit de la personne. Si en plus tu romps l'esprit. Si tu fais l'effort de changer, tu crées une révolution interne. Nous continuons ce lieu libre, en passant par la poésie et la culture.

Le beau est partout.

Aristes : grande rétrospective Fernand Léger.

Pourquoi est-ce que ça se passe à Messe ? Il avait découvert la ville avant. Il a découvert Verdin. Un peu plus tard il va découvrir. On va lui commander une grande peinture murale. Dans les années 30. Tout à fait conscient de ce territoire. Dernière réstrospective il y a vingt ans.

Collaborations artistiques qui influencent sa manière de peindre.

Vision picturale des choses.

Engagement politique.

Expérience de la guerre qui a été décisive dans son geste. Ça peut même le détruire.

Cité radieuse.

Si on reste dans les couleurs : grenat et la couleur de la pierre jaune qui donne l'atmosphère chaleureuse. Forêt environnante. 

Les couleurs c'est le jaune et la mirabelle.

Je reste sur le jaune.

Il brille le soleil, il chauffe.

Le jaune : j'en fais du bleu. Les images sont plutôt sombres. Je le transforme.

Avec toutes ces couleurs, c'est le blason. Et on se retrouve avec une ville colorée.

Fernand Léger est fasciné par la ville moderne. Comment le peintre peut défier la beauté moderne. Léger est fasciné. La lettre devient une forme plastique. La couleur est partout. Autant la forme va peut-être aussi évoluer et ensuite les formes s'accomplissent. Réflexion architecturale qu'il va pouvoir mener avec des architectes. Elément structurant pour l'architecture. Possibilité d'introduire des zones d'intensité. Pour insuffler la joie de vivre. C'est un leitmotiv qui m'a inspiré. 

Je l'ai reprise à mon profit.

Noir et blanc. Couleur du blason.

C'est ma fidélité au Messin.

Il y avait le bon flic et le mauvais flic.

C'est un pot à chrême.

Critères spécifiques : murs plutôt rouge.

On va s'adapter à l'environnement.

Fernand Léger était plus Messin que vous le dites : il préfère le jaune à toutes les couleurs.

Cité radieuse.

La parole est à Le Corbusier : ils sont là pour être à la clé d'une grande aventure futur. La foule ne s'étend pas à travers la ville d'un bout à l'autre. Au dessus du sol ou en dessous du sol.

Cité radieuse !

Zoning, présence dans le paysage. Silence dans la ville. Il y a une nécessité radieuse. Je vous invite à une visite de cette cité radieuse volontiers.