Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes Chroniques de nicolaïte

Écrits sous copyright

La Corrida

Publié le 27 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Les costumes des toréadors renvoient à la culture espagnols, ils combattent les maures et les sarrasins. Il y a un philosophe majeur en Espagne. Il n'y a personne qui a écrit contre. Les philosophes emblématiques n'ont pas critiqué la corrida. Ils sont majeurs pourtant. Personne n'est capable de dire, démontons cette pratique ancestrale. C'est une espèce de pratique ancestrale qui tient une rubrique progressive. Qui tient des rubriques taurines. C'est tardif que la corrida puisse devenir une pratique française. Tauromachie. En France : plaidoyer d'une philosophie de la corrida. Pourtant c'est sidérant. Qu'on puisse avoir de la culture et qu'on puisse justifier l'injustifiable. C'est pas ça le sujet : c'est ancestral et culturel. Mais on pourrait dire : est-ce vraiment un fait de civilisation ? Arrêtez de nous dire que l'ancestralité justifierait de la présence et de la durée. Comme avec les chasseurs. Est-ce que vous ne pouvez pas consentir au fait que vous jouissez d'un spectacle d'une souffrance. Ils ne sont pas capables de démonter le problèmes. L'animal souffre. Pour eux la souffrance de l'animal c'est pas très important. Ad nauseam. Vous préférez mourir de manière tragique dans l'arène, ou mourir comme un bifteck. Quand la mort elle est infligé, c'est fini. Point à la ligne. Que ce soit une jouissance ou non peu importe.

Si vous étiez avocat comment feriez vous pour défendre la corrida ? Plaidez la défense de la cause ou attaquer la défense de la cause. La trivialité de la mort dans les abattoirs. Jouissance non dans la souffrance, mais jouissance au code. C'est extrêmement codifié. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas d'avis sur le football qu'on n'a pas le droit d'aimer le football. On peut faire une jolie passe ou rater une passe. On fait un spectacle qui inflige une mort certaine. La plupart du temps le taureau meurt. L'animal en profite pour donner un coup de tête et l'affaire est réglée. Ils se retrouvent ensuite dans le bloc opératoire. Pourquoi les éléments de langage sont-ils depuis le début. À chaque fois on a l'impression de lire le même livre avec Onfray.

Est-ce qu'on ne pourrait pas faire la généalogie de la Corrida ? Les gens qui tuent des animaux et qui ne jouissent pas de tuer un animal. Ou sur les chasseurs : non je n'ai pas de plaisir à tuer les animaux. C'est exactement la même chose avec la corrida. C'est une espèce de souvenir d'enfance. On pouvait tabasser sa femme et tabasser sa femme on avait bien le droit. C'est pas parce que c'est une tradition que c'est bien. Quand on commence à faire de l'histoire, on fait tomber les mythes. Si on fait la généalogie de Jésus, on secoue vraiment les murs du Palais. Homoplate de chameau avec le texte du Coran. Si vraiment on fait l'histoire du Coran : on trouve des judéo-chrétiens du désert. On ne fait pas la généalogie des choses qui fâchent ! Qu'est-ce qui fait que ce que les gens vont dans une arène tuent un taureau. Il n'était pas puissant du tout : on a tout fait pour le vider de sa vitalité. Estocade et l'affaire est réglée. Il montre beaucoup de sentiments, de sensations. Il n'entre pas dans la passion de l'opéra. C'est un spectacle qui est terrible. Quand il rentre chez lui il est prostré. On ne verse pas le sang d'un Homme ! Que ce soit avec un couteau, avec une bombe, avec la guillotine, etc. Si les commandements étaient respectés, alors on changerait pas mal de choses.

Ajoutez à la mort nécessaire une jouissance superflue, c'est une sorte de dérangement mental !