Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes Chroniques de nicolaïte

Écrits sous copyright

Le petit bourg

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Elles étaient si étranges que la comtesse refusait d'y croire. Lorsque le cheval des ombrais reparu, il venait de repasser sur les prisons républicaines. Heureusement, les provinces venaient de se révolter. Il fallait courir à ce rendez-vous. Mais il a menti ! Dansons la carmagnole, vive le son du canon. 

Il resta assis avec lui toute une matinée. Elle monta son meilleur cheval. Deux pistolets dans ses fontes. On ne devait plus les revoir.