Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes Chroniques de nicolaïte

Écrits sous copyright

Roussel

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Alors vous ne pouvez rien dire. J'aimerais bien savoir ce qui se trafique dans ma villa.

Moi aussi. C'est pourquoi j'y retombe.

C'est un gros binoclard. Il va droit à la salle de bain.

Roussel n'est-ce pas. Le vin est terrible, il va falloir le boire.

Elle me trompait. Je vous fait grâce du reste.

Lacanu avec lequel Simone me trompait.

Charmante réception, qu'est-ce que ça signifie ça ?

Vous avez le fric ? Je vous conseille de lâcher votre révolver. Félix tire sans doute plus vite que vous. Ha détective privé, sapristi. Vous n'avez même pas apporté un acompte. Je ne vois pas beaucoup de barres ici. Ça me plaît de moins en moins. 

Ce n'est pas un cadavre et un flic privé qui vont vous faire peur.

Madame Parmentier ! Haut les mains là dedans. Merde les poulets !