Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mes Chroniques de nicolaïte

Écrits sous copyright

Les nouveaux mystères de Paris.

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Fleuve noir. Hélène, secrétaire, blonde, déduisante. Il ne se passe rien entre elle et Nestor Burma. C'est un peu comme king kong. Il me ressemble davantage. Tout le monde s'intéresse sur le point de savoir qui est cette bonne-femme. Un grand mystère....

Lire la suite

J'ai présenté ce roman sous mon nom

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Je n'ai à en rougir que d'un point de vue Surréaliste. Depuis quelque temps on me dit qu'il y a une part de ma poésie d'antan.

Lire la suite

La pipe à la bouche

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Burma c'est une ville. Nestor. Le tout faisait baraque foraine et ses peintures idiotes. Le surréalisme collait toujours. Il y manquait le décor. N'entrons pas dans les querelles de personnes. Je n'aime pas Mégret, parce qu'un commissaire ça ne me plaît...

Lire la suite

On mesure l'état de dégradation dans lequel je suis tombé

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

J'en suis tourné à tourner des films d'aussi grande banalité que Rafle sur la ville. Style direct. Côté féminin, ont les couleurs pâles de ces poupées qui doivent charmer. Ces poupées ou plutôt ces pépés sont fort agréables à regarder. Pour rester dans...

Lire la suite

C'est Félix qui a descendu le faux Roussel

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Ce chère commissaire Faroud poursuivait sa propre enquête. Avant de mourir. Ce qui m'a mené sur la piste c'est Christine. Dans la nuit il s'est trompé. Il ne l'avait pas vu depuis 3 ans. Il a fait des trous dans la caisse. À la majorité de Christine......

Lire la suite

Roussel

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Alors vous ne pouvez rien dire. J'aimerais bien savoir ce qui se trafique dans ma villa. Moi aussi. C'est pourquoi j'y retombe. C'est un gros binoclard. Il va droit à la salle de bain. Roussel n'est-ce pas. Le vin est terrible, il va falloir le boire....

Lire la suite

Dites moi Christine ?

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Dans 5 semaines une fois majeure... Ha c'est pas l'envie qui m'en manque. Je ne vous vois pas en tenardière. On ne me verra jamais à Bercy. Mon pauvre petit. Vous savez ce que vous devez faire : un voyage. Vous reviendrez dans 5 semaines.

Lire la suite

11 heures

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Ha ça devrait pas être permis de réveiller les gens à cette heure-là. Ça m'étonne pas d'un tenardier. Il se fout de moi le Seigneur. Allo ? Allo la société des vins. Je désire parler à Simone. Ha Simone n'est pas là. Loup y es-tu ? M'entends-tu ?

Lire la suite

Une aile froissée

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Christine lâche les grandes eaux. J'ai l'impression qu'elle ne le porte pas dans son cœur. L'air d'un gars qui vient de se chamailler avec sa bourgeoise. Et peu après c'est le tour de Christine de prendre l'air. On vous a payé pour m'espionner. Allez...

Lire la suite

Nous sommes inquiets au sujet de notre fille

Publié le 23 Juillet 2017 par Nicolas Bouton

Excuse moi : c'est enfant fantasque, mythomane. Elle est capable de faire des bêtises. Elle s'est enfuie de la maison. Elle s'appelle Christine. Vous aviez raison pour les bêtises. Elle m'a volé ma voiture. Vous savez où elle est ? Dans un wagon désaffecté....

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>